Humains parmi les bêtes – Promenade sonore

"Humains parmi les bêtes"

Vivez l'expérience de cette promenade sonore lors de son inauguration : DIMANCHE 22 MAI

Une aventure artistique avec la complicité d'habitants, du collectif Ars Nomadis et du Fourneau

Embarquez dans une fiction sonore avec la ville pour décor !

Munis de votre smartphone, d’un casque ou d’écouteurs, venez la vivre lors de son INAUGURATION dimanche 22 mai.

Les artistes d’Ars Nomadis vous réserveront un accueil privilégié au départ de la promenade.

Embarquez dans une fiction sonore avec la ville pour décor ! Entre conte documentaire et fable poétique…

Quels sont les animaux sauvages qui peuplent aujourd’hui nos villes ? Comment cohabitent-ils avec les êtres humains ? Le collectif Ars Nomadis a mené son enquête au Relecq-Kerhuon, avec l’aide d’habitants et d’experts de l’environnement naturel.
La faune sauvage urbaine leur a inspiré une fiction sonore. Cette promenade vous invite à tendre les oreilles au grand orchestre de la nature et à écouter des histoires insoupçonnées sur la vie sauvage. Sous une forme originale et sensible, Humains parmi les bêtes interroge la place de l’Homme au sein d’un écosystème naturel menacé.

Avec le soutien du Fourneau et la complicité d’une soixantaine d’habitants embarqués, depuis l’automne 2021.

Une aventure artistique qui a commencé en 2021...

De novembre 2021 à mai 2022, les artistes seront présents pour 6 sessions de résidences et d’ateliers embarquant des habitants, associés aux étapes de la création : repérage, recherche documentaire, écriture, création musicale, interprétation, enregistrement, restitution publique.

 

Suivez, pas à pas, l'évolution de cette aventure artistique à travers les CARNETS DE BORD...

 

CARNET DE BORD Session#1

15, 16 et 17 novembre 2021

Retour en images ICI

Pendant ces trois jours de recherche, les membres d’Ars Nomadis ont pris le pouls de la ville et l’ont arpenté à pied par les routes et les chemins. Des rencontres ont eu lieu avec des associations locales : La Pluie Qui Chante, Les Amis de la Maison des Kerhorres ; des équipements culturels : le Conservatoire de Brest métropole ; des personnes ressources : Jean-Noël Leost pour le patrimoine naturel.

Comprendre la ville du Relecq-Kerhuon et ses usages, recueillir ses anecdotes, ses histoires intimes pour avoir « à raconter ». Créer une œuvre commune, une fiction sonore avec une dramaturgie, des choix à faire pour proposer un autre regard sur la ville… Entre réalité et imaginaire… Ouvrir d’autres fenêtres sur la manière dont on perçoit la ville et dont on la vit. Suite à l’appel à participation, des habitants de la commune (ados et adultes) ont embarqué à bord de ce projet, constituant ainsi une véritable équipe avec les artistes d’Ars Nomadis.

Carnet de bord sonore #1 « Le Relecq-Kerhuon ». A écouter ICI

Ce document sonore est un travail documentaire réalisé par Léa Forand, chargée de médiation, volontaire en service civique au sein du collectif Ars Nomadis. Témoin de cette première résidence (du 15 au 17 novembre), il vous invite dans une immersion sensible de ce projet au long court, à la rencontre de celles et ceux qui font la ville. Une pépite pour vos oreilles !

 

Le collectif Ars Nomadis planifie ses repérages dans la comune, depuis La Gare, où ils sont accueillis en résidence

CARNET DE BORD Session#2

10 et 11 décembre 2021

Retour en images ICI

« De retour en terres Kerhorres pour poursuivre la création de la promenade sonore ! Le thème et le parcours se dessinent progressivement, nourris par les propositions, anecdotes et souvenirs du groupe d’habitants embarqués.
Un grand merci à Raymond et Philippe qui nous ont faire découvrir l’atelier de la Mari Lizig (fameux bateau Kerhorre) lors de notre après-midi d’arpentage ! » L’équipe d’Ars Nomadis.

Ce document sonore est un travail documentaire réalisé par Léa Forand, chargée de médiation, volontaire en service civique au sein du collectif Ars Nomadis. Témoin du deuxième temps de résidence des 10 et 11 décembre, cet épisode est consacré au lieu, élément indispensable à l’écriture de cette promenade sonore in situ.

L'équipe multiplie les repérages dans la ville, avec un grand sens de l'écoute

CARNET DE BORD Session#3

29, 30, 31 janvier et 1er février 2022

Retour en images ICI

« Sans perdre une minute, nous avons enchainé ces quelques jours à Longueur d’ondes, Festival de la radio et de l’écoute, avec notre troisième résidence de création au Relecq-Kerhuon.

Le premier rendez-vous était donné dimanche à 14h, pour une initiation à la prise de son et un atelier pratique. Cinq groupes sont partis à la découverte de leur ville, équipés de casques et d’enregistreurs, et nous ont ramené de belles curiosités sonores… Le travail autour de l’écriture se poursuit, les rencontres avec les personnes ressources se succèdent. Les premiers portraits se concrétisent, prennent voix, et la création prend forme autour d’un thème désormais défini : la faune sauvage au Relecq-Kerhuon !

Un grand merci à toutes les personnes qui nous ont reçu sur ces trois jours. » L’équipe d’Ars Nomadis.

Ce document sonore est un travail documentaire réalisé par Léa Forand, chargée de médiation, volontaire en service civique au sein du collectif Ars Nomadis. Il  évoque les sons du Relecq-Kerhuon, racontés par les habitants et des « personnes ressources » rencontrées lors de leur troisième temps de résidence dans la commune.

CARNET DE BORD Session#4

21 et 22 février 2022

Retour en images ICI

« Nous étions de retour au Relecq-Kerhuon pour deux jours de résidence bien remplis. Au programme : enregistrement des premiers portraits avec des habitants embarqués, et création musicale.

Deux ateliers de composition musicale ont eu lieu. Le premier avec des élèves de La Pluie Qui Chante, association d’initiation à la musique et au chant; le second avec des élèves flutistes et saxophonistes du Conservatoire à Rayonnement Régional de Brest métropole. L’objectif ? Explorer les instruments pour créer des sons de natures, d’animaux… qui pourront ensuite apparaître dans la création finale.
La promenade sonore prend forme, et elle a désormais un titre : Humains parmi les bêtes. Plus que deux résidences avant le lancement officiel le dimanche 22 mai ! » L’équipe d’Ars Nomadis.

Cette création in situ est réalisée avec le soutien la Ville de Le Relecq-Kerhuon et du Fourneau – Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public.

Ce document sonore est un travail documentaire réalisé par Léa Forand, chargée de médiation, volontaire en service civique au sein du collectif Ars Nomadis. Il est consacré à la composition musicale et sonore, élément central de la création. C’est Alexandre Rubin, compositeur d’Ars Nomadis, qui nous présente le processus et les spécificités de cette promenade.

CARNET DE BORD Session#5

21, 22 et 23 mars 2022

Retour en images ICI

« Après la composition, voici venu le moment de l’enregistrement des musiciens qui contribuent à la promenade sonore « Humains parmi les bêtes ». L’association La Pluie Qui Chante et les élèves saxophonistes et flutistes du Conservatoire se sont prêtés à l’exercice, à la médiathèque du Relecq-Kerhuon et aux studios de La Carène à Brest.
En parallèle, les portraits se finalisent… Les ingrédients seront bientôt tous prêts pour être assemblés en une promenade test que nous mettrons à l’épreuve de la ville à l’occasion de notre prochaine (et dernière !) résidence.
La restitution de cette promenade sonore « Humains parmi les bêtes » approche : nous vous donnons rendez-vous le dimanche 22 mai pour la grande première ! » L’équipe d’Ars Nomadis.

 

Ce document sonore est un travail documentaire réalisé par Léa Forand, chargée de médiation, volontaire en service civique au sein du collectif Ars Nomadis. Ce dernier épisode revient sur le rôle des habitant.e.s embarqué.e.s, par leur participation aux ateliers de prise de son d’ambiance et à l’interprétation des personnages.

Partagez cette page sur